Plécoptère

deftitlestonefly

The Stonefly

 

Tout comme la Mouche de mai, le Plécoptère est une source d’inspiration inépuisable en matière de montage réaliste. Connu également sous le nom de “Perle” ou “Mouche de pierre”, cet insecte est particulièrement présent sur le territoire Américain. Sa présence est souvent synonyme d’une bonne qualité des eaux. Chacune des étapes de son cycle de vie mériterait que l’on y porte attention et sera l’objet de futures créations réalistes.

Pouvant atteindre parfois 5 cm de longueur pour les plus gros specimens, sa morphologie fait du plécoptère un sujet idéal en terme d’imitation réaliste, autorisant alors une reproduction élevée du détail, notamment pour le travail de la tête et du thorax.

Contrairement à ma philosophie personnelle de montage, j’ai axé mon travail sur l’utilisation principale de matériaux synthétiques pour la création de ce premier modèle de Plécoptère. Composée de raffia,  de film plastique, de plumes de paon et de coq, ce montage demande entre 80 et 100 heures de travail à l’étau.

À la manière du grillon, le corps est monté grâce à la technique du montage détaché en utilisant le latex et le quill de paon. Chaque segment supérieur et inférieur est monté individuellement avec le fil de montage. Les cerques sont quant à eux réalisés en plume de marabout ébarbées, formées et légèrement teintées.

Pour le montage des pattes, le raffia est ici directement monté au fil, sur de la plume de coq préalablement formée et travaillée à la chaleur. Leur forme finale et definitive est donnée uniquement après que celles-ci aient été montées sur le corps.
Ainsi je peux jouer indépendamment sur les angles et les inclinaisons de chacune d’entre elles afin de créer une asymétrie et obtenir une posture beaucoup plus naturelle.

Recouvrant intégralement le corps du Plécoptère, les ailes sont créées à partir de film plastique, de plumes de coq et de mélange de vernis colorés.
Après plusieurs jours de séchage, les ailes sont ensuite découpées et posées sur le corps à l’aide du fil de montage. Leur réalisation est une étape majeure pour ce montage et demande de la patience ainsi qu’une grande minutie.

De part les différentes postures et les déclinaisons de couleur possibles, chaque exemplaire d’imitation réaliste de plécoptère sera unique et possédera ses propres caractéristiques.